Jet d’ordures ménagères

En passant hier par la socogim Ps, un quartier situé en plein centre de la capitale Nouakchott en Mauritanie, j’ai été choqué par l’image d’un dépôt d’une grande poubelle.
La poubelle se trouve à proximité, d’une mosquée, d’un lot de maisons et allant sur le goudron

IMG-20160901-WA0001-1.jpg


C’est désolant dans un pays musulman de voir les alentours d’un lieu de culte aussi sale, dégagent des odeurs qui font qu’en tant que passant ce jour je ne pouvais que bloquer ma respiration tout au long de La route. La mosquée est un lieu de culte où la propriété est importante. 
A se demander si ceux qui jettent ces poubelles savent l’impact de ces poubelles sur leur santé et sur leur environnement? Et pourquoi choisir cet endroit pour jeter les poubelles ?

 
C’est ce qui m’a poussé à demander l’avis d’un médecin généraliste A.S qui a préféré garder l’anonymat

Les conséquences des jets d’ordures ménagères sur notre santé sont nombreuses .les jets d’ordures peuvent être à l’origine des manifestations infectieuses d’autant plus que ça crée un environnement propice à la pullulation des germes notamment des bactéries. Donc les maladies infectieuses y découlent souvent. D’autre part les ordures de nature toxique sont néfastes à la santé et peuvent être à l’origine d’attentes respiration notamment les bronchites aiguës dues à l’inhalation de ces produits toxiques (exemple l’asthme et la rhinite allergique). Les déchets ménagers contiennent parfois aussi des produits radioactifs dont le contact permanent avec l’homme est un facteur favorisant la survenue de tumeur maligne c’est-à-dire les cancers broncho-pulmonaires et autres


Le jet des poubelles en Mauritanie est-il légiféré ? Existe-t-il des structures compétentes sur la question de la propriété de l’environnement? Ce sont ces questions qui m’ont poussé à chercher dans la documentation mauritanienne des informations à ce propos.
Après une recherche, j’ai remarqué que La Mauritanie comme l’ensemble des pays dispose d’un ministère de l’environnement depuis 2007 et Différents textes régissent la question de l’environnement, parmi eux on peut citer:

Ordonnance N°84-208 du 20 septembre 1984 portant code d’hygiène 
La loi N84 -2000-045 du 20 septembre 1984 portants code de l’environnement (les déchets sont régis dans le chapitre II, dans les articles 60, 61, 62, quant aux aux dispositions pénales elles sont régies dans le titre V voire article 89)
Décret 190 2008 fixant les attributions du ministère de l’environnement et du développement durable et l’organisation administrative et du département.
Décret N157-2012 portants à interdiction de l’importation de la commercialisation et de l’utilisation des sacs et sachets plastiques d’emballage en Mauritanie.


Les lois existent, ainsi que les services habilités sur cette question mais la population est telle au courant de l’existence de ces lois?
Nombreux sont ceux qui ignorent l’existence des lois, même au niveau de ceux qui ont faits des études juridiques c’est le cas d’un jeune S.B sortant de la faculté des Droits de l’université de Nouakchott qui préfère garder l’anonymat, à qui nous avons demandé s’il connaît qu’en Mauritanie il y a une loi sanctionnant le jet par infraction des ordures. 

Je suis au courant qu’il existe une loi régissant l’environnement en Mauritanie mais avant aujourd’hui je ne savais pas que l’abandon par infraction des ordures est sanctionné par cette dernière. Selon mon avis ce ne sont pas les textes législatifs qui manquent mais plutôt leur application qui cause défaut. Cependant c’est aux autorités étatiques qui doivent respecter cette loi ensuite sensibiliser les citoyens par le développement du civisme et la vulgarisation des textes législatifs


Cependant selon un rapport du sweet _Net publié en 2014 les Mauritaniens produisent environ un demi (1/2) kilogramme par jour de déchets en milieu urbain et 300 grammes par jour de déchets en milieu rural. 

                              FATIMATA DOUCOURE

Publicités

Gabon 2016 : Suite à la crise, les fellows Yali-crl-Dakar donnent de la voix

Gabon 2016 : Suite à la crise, les fellows Yali-crl-Dakar donnent de la voix


Depuis quelques jours, l’actualité africaine est faite de la crise post électoraleque traverse le Gabon. La victoire fort contestée de Ali Bongo a provoqué le mécontentement au sein du peuple gabonais et soulevé des émeutes. Au quartier général de Jean Ping, des tirs ont éclaté et le chaos s’est installé dans la capitale Libreville.

Face à cette situation morose que traverse le Gabon, les alumnis Yali ducentre régional de leadership de Dakar conjuguent leurs plumes pour apporter leur soutien au peuple gabonais.

Les élections sont finies, le peuple gabonais a joué sa partition dans la paix. Maintenant à vous dirigeants de jouer la vôtre pour le maintien de cette paix. Que l’objectivité prime sur la volonté personnelle. Le peuple que vous aspirez gouverner a soif de paix. Donc agissez en tenant compte de l’intérêt commun. La paix est l’intérêt capital d’un peuple. La jeunesse africaine réclame la paix au Gabon.

Alladatin Mireize Emenique, Bénin.

Qu’en est-il de ce peuple moribond qui enterre ses fils ?

Qu’en est-il de nous africains qui voyons nos frères gabonais se faire torturer ?

Les ambitions de deux personnes doivent-elles être plus importantes que le sort de tout un peuple, certainement non. Je suis sénégalais je suis Yali je suis africain je suis gabonais. Libérez nous, nous peuple gabonais de votre soif de pouvoir nous disons non à un Gabon divisé, nous disons non à un Gabon en sang et oui à la démocratie, oui à la solidarité, à la fraternité, à la loyauté. Nous sommes un peuple uni nous chanterons ensemble, nous danserons ensemble, nous pleurerons ensemble, et nous nous battrons ensemble car un jour si nous devons mourir, nous mourons ensemble.

PAIX AU GABON !! PAIX AU GABON !!

Elimane Malick Ndiaye, Sénégal

Peuple frère du Gabon, notre cœur est attristé de te voir succomber dans cette violence destructrice. Nous comprenons ta révolte, mais aucune raison ne s’aurait justifié la mort et les agressions de tes enfants ! Nous avons et continuons de subir les conséquences de la crise post-électorale. Et nous pouvons le dire il n’y a rien de positif à cela ! Vous pouvez encore éviter le pire, ne vous laissez pas emporter dans la violence. Nous vous appelons au choix du dialogue et de la conciliation pacifique.

Ini Honorine, Côte d’Ivoire

Oh peuple Gabonais !!! Que t’est-il arrivé ?

Je suis triste, oui triste parce que quelque part en Afrique encore, un pays sombre. Oh peuple gabonais, mes pensées s’envolent vers toi depuis le Bénin. Oui, je suis béninois mais, je suis aussi africain et j’ai mal au fond de moi devant tous ces clichés obscurs teintés de massacre qui défilent sous mes yeux humides. Oh peuple gabonais, en cette période de tensions que tu traverses, l’unité nationale doit être ton maître mot. Non pour un Gabondivisé mais oui pour un Gabon uni. Tu pleureras tes fils tombés sous les balles mais tu ne le feras pas seuls, Gabon, nous te soutenons et tu n’es pas seul. Parce que je suis africain, je veux la paix rien que la paix pour le Gabon. Oh peuple Gabonais, que la paix soit ce qui guide tes actions car un Gabon libre est d’abord un Gabon paisible.

Atman Bouba, Bénin

Moi, le peuple gabonais qui s’est toujours battu pour la démocratie et la cohésion sociale je refuse toute instabilité qui remet en cause les acquis démocratiques. Donc chers messieurs Ali Bongo et Jean Ping revoyez vos copies et reconsidérez le peuple gabonais. Non à la guerre civile et oui à la paix. Je suis africain du Gabon.

Samba Sylla, Sénégal

Nous ne devons plus jamais accepter que des politiques nous jettent en pâture pour leurs propres intérêts.

Oh peuple gabonais ne vous laissez pas entraîner dans la violence.

Unissez-vous et cultivez la paix !

Linguere Adama Seck, Sénégal

Le Gabon est un et indivisible. Papa Ali Bongo, papa Jean Ping, n’oubliez pas le plus grand héritage que papa Léon Mba et Omar Bongo ont laissé au Gabon : la Paix et rien que la Paix.

Moustapha Diallo, Niger

L’être humain! Nous devons le considérer, le privilégier et le mettre au devant de toute autre considération puisque c’est la meilleure création divine. Donc les frères et sœurs gabonais, pouvez-vous éviter de tomber si bas, dans ce piège que les hommes politiques vous entraînent? Regarder tout autour de vous, ce n’est que désolation et tragédie, hier c’était chez vos voisins mais aujourd’hui vous l’importez chez vous. Ne faites pas de votre pays un champ de guerre, parce que après une guerre, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu mais des pertes en vie humaine, la désolation et la destruction.

Alors, il est encore temps, donnez-vous la main et dépasser cette division imposée et calculée par ces politiciens qui demain, se remettrons ensemble pour leurs intérêts égoïstes et vous envoyer à la morgue. Prayers for Gabon.

Boukar Mamadou, Tchad

Un mort de plus, un mort de trop. La concertation et le dialogue dans la résolution des crises doivent prendre le dessus sur la violence et le règlement de compte. Je vote pour la paix au Gabon. Une pensée positive pour nos chers frères du Gabon.

Ibrahim Diallo, Guinée

Nous voulons la démocratie. Et nous réclamons la liberté. Mais le combat pour la démocratie en Afrique, doit être le résultat de la lutte des démocrates africains. Et non, l’intrusion d’agents blancs…

Je suis pour la paix au Gabon.

Souleymane Diallo, Sénégal

En ces moments éprouvants que traverse le peuple frère du Gabon, je voudrais exhorter toutes les parties à un dialogue inclusif et positivement fécond pour que règne la paix, seul gage d’une démocratie durable. La paix véritable, nul ne peut l’acheter, mais chacun peut y contribuer en évitant de tenir des discours attentatoires à la tolérance et à la liberté. Le souvenir des conflits armés qu’ont connu certains pays africains ces dernières années doit continuer de nous hanter. Comme le disait Martin Luther King: « il faut apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons périr ensemble comme des imbéciles. » Le peuple gabonais ne doit pas se laisser transformer en bouclier humain. Il doit se tenir debout comme un seul homme pour dire OUI à la paix et aborder prudemment ce virage délicat de son histoire.

Jean-Marie Dognon, Bénin

L’équation ne dépend plus du sort des urnes, mais dans le choc des pros Bongo et pros Ping, vous avez tant cristallisé les attentions des Gabonais avec le retard sur les résultats, soyez assez responsables pour libérer le navire et ramener le pays dans un climat social apaisé.

Chers frères gabonais prenez votre avenir en main et faites régner la paix.

Modou Fall, Sénégal

Les voies de l’Eternel sont insondables, les voix du peuple sont souveraines en société. Le peuple a parlé. Il pleure sa souffrance sa misère ses difficultés à l’accès aux soins. Il pleure la justice, Il réclame la paix la tranquillité, l’épanouissement, la sécurité. Peuple Du Gabon, ton appel a été entendu par tes frères et sœurs d’Afrique. Nous te soutenons.

Chers leaders politiques, choisissez la voie du dialogue pour préserver la paix et l’entente, car en réalité le vrai sens de votre combat doit être le salut de peuple et ce peuple en question pleure, écoutez le.

Je suis ivoirien, Je suis Africain et je suis Gabon. Vive la démocratie dans le monde.

Toure Issoumaila, Côte d’Ivoire

Interjection de conscience pour Ali Ben:

Le peuple Gabonais a appelé mon père « papa de la nation » et aujourd’hui la Nation me supplie, genoux quitter le pouvoir avec des rameaux à la main…suis-je le digne fils de mon père??

Gbaguidi Noé Léonard, Sénégal

La souveraineté appartient au peuple, ce peuple qui s’est librement exprimé au suffrage universel. Aux politiques, respecter ce choix et ces vœux de paix exprimés par ce peuple. Aux manifestants, les biens saccagés et les vies humaines perdues n’ébranleront pas ces politiciens. Ils ne méritent pas que vous vous entretuiez chers frères africains.

Ousmane Ndiaye, Sénégal

Le manque de liberté nous maintient dans le sous-développement. Pas de liberté d’opinion, d’expression, le droit du vote n’est pas resté, la liberté de choisir ses dirigeants est bafouée, les médias sont à la solde du parti au pouvoir. Avec ça on ose dire que nous sommes en démocratie.

Yeo Karim, Côte d’Ivoire

J’ai le cœur meurtri, les larmes coulant sur mon pâle visage de voir un pays plein de ressources sombré pour la défense de l’intérêt de Ping ou de Bongo.

Mon rêve est de voir un Gabon prospère dans l’unicité ou le peuple sera obnubilé par le développement de mon cher pays dans l’amour et la paix.

Papa Diallo, Sénégal

Le Gabon de demain c’est nous, chers dirigeants avant d’agir pensez à ceux qui ont décidé de vous donner leur voix. Nos parents ont besoin de la paix dans leur vie, nos frères et sœurs ont besoin de la quiétude pour apprendre. Et moi, jeunesse du Gabon j’ai besoin de vivre en paix comme tout jeune du monde, travailler pour mon pays et le servir.

Le Gabon de demain c’est nous la jeunesse, alors chers dirigeants, réfléchissez bien avant d’agir.

Fatimata Doucoure, Mauritanie

Le futur du Gabon dépend des décisions que chaque gabonais prend maintenant.

Orou Sannou Ramoudane, Bénin

Je suis fellow Yali-crl-Dakar.

Et j’appelle à la paix en Afrique, à la paix au Gabon.

Nous sommes Africains et nous sommes Gabonais. Nous sommes un seul corps. Si une partie est malade, tout le corps est malade. Nous sommes Africains et réclamons la paix au Gabon.

L’Afrique crie Paix

Nous exigeons la paix

Nous méritons la paix

Tout pour la paix

Rien pour la division du peuple.

L’avenir c’est maintenant

Jeunes Africains Debout

Agissons pour une Afrique Debout.

Car oui, nous le pouvons.

Odry Agbessi, Bénin

 

article rédigé par Atman Bouba 

 Via: http://bouba.mondoblog.org/author/atmanbouba/

 

 

16 juillet -16 Mai Hommage à l’homme de ma vie

Calme, pieu, discret, adorable voilà comment je te qualifie.

received_942549022520838
Alors que je m’apprêtais à me coucher, j’entends quelqu’un taper à la porte de la chambre il faisait 1h08 min, j’ai demandé à ma cousine d’ouvrir et je voie mon oncle (le petit frère à ma mère), il m’a dit «Fatimata pour papa aussi c’est fini » oubliant qui est papa je lui dis quel papa, d’une voie si triste il me dit ton père.
Là-bas j’ai ressenti une douleur comme si le monde s’effondrait  sur moi, j’ai d’abord voulu pleurer mais une petite voie m’a dit non, je suis allée faire mes abolitions j’ai prié deux rakaas. Et j’ai demandé au bon Dieu que mon cher papa repose en paix.
Ensuite je tremblais de toutes mes forces, je sentais plus mes pieds. Je verse quelque larme. Ce fut la nuit la plus longue de ma vie, j’étais à 205 km de ma famille, j’étais comme un impuissant ne pouvant rien faire face à cette situation.

received_942549042520836
La plus dure fut le moment où on t’a enterré, après entendu ce crie annonceur que tu es sous terre désormais jeté inconsolable, c’est en ce moment que je compris la douleur de perdre une personne proche.
La dernière fois que je te voyais c’était à sept jours avant que tu nous quittes à jamais, tu sortais du bloc opératoire juste devant la salle de réanimation je t’ai dit « papa ça va » d’une voix si fort comme jamais tu m’as dit « Fatimata oui ça vas » je t’ai caressé les cheveux après on t’a amenée en réanimation. Pendant 7 jours tu étais enfermé dans cette chambre.
Quand j’ai voulu pratique le sport tous étaient contre mais par toi, tu disais laisser la faire les choses tant qu’elle peut.

received_942548779187529

À chaque voyage que je faisais j’étais excité de rentrer pour pouvoir échanger avec toi. Ce que j’ai voulu aussi faire après que j’ai passé 5 semaines à Dakar pour suivre une formation mais le destin me réservait un autre sort. En partant c’était l’aube du 28mai je t’ai dit au revoir comme je le faisais souvent tu m’as dit je t’ai confié à Dieu. À deux jours que je dois rentrer on m’apprend que tu es hospitalisé. Ce fut difficile de te voir sur le lit d’hôpital et que les gens t’aident à presque tout faire.
Dans ma pratique du sport j’ai toujours aimé cette phrase que l’on me répétait souvent « ton père était un grand sportif », j’ai été fier parce que j’ai toujours dit que c’est toi qui m’as transmis mon amour pour le sport.received_94254895252084556 ans seulement tu quittes tes 3 enfants et ta femme ainsi qu’à tout ce que tu as marqué leur vie. Une seule phrase a été prononcé par tous tu étais un homme de Dieu.

De là où tu es je tenais à te dire merci pour l’éducation que tu as su me donner, si j’ai eu ma licence à 20 ans c’est en grande partie par ta grâce toi qui a su me mettre à l’école très tôt me donner l’éducation que toute fille aurait voulue.
Papa Merci pour tout le bonheur que tu as me procurer tu es parti laisser un vide qui ne sera plus jamais comblé. Je regrette de ne pas eu à profiter de toi au point de ne jamais sentir ce vide mais hélas peu importe le temps où je passerais à côté de toi un vide sera toujours un vide. Ton sourire, tes pas dans la maison, les sons de ta voix et les moments où tu réclamais à manger me manque juste après un mois que tu nous à quitté, je me demande comment ça sera les mois à venir.

IMG-20160815-WA0003.jpg
MON très cher papa je tenais à te dire combien tu me manques
Mon premier Amour Repose en paix

Fatima… (qui suis je, mon vécu , mon quotidien)

Je  m’appelle Fatimata Doucoure. Je suis née un mardi 28 janvier à Nouakchott capitale de la République Islamique de Mauritanie.  Ayant grandi dans une famille où se battre pour ce quon veut était notre crédo, j’obtiens mon BAC en juillet 2009 à 17 ans et la même année je commence à pratiquer mon sport favoris qui est l’athlétisme, je m’inscris en droit pour devenir un jour magistrate  (le rêve d’une jeune fille ambitieuse). En decembre 2009 je suis parmis les athlètes mauritaniens qui vont passer le stage de la CONFEJES, chose difficile avec l’université mais j’y arrive malgré tout, je decide ensuite de me concentrer aux etudes et reprendre le sport une fois fini les etudes. Après la première année j’ai plus envie d’être magistrate mais juristes d’affaires  ce qui me fera choisir après la réussite de la deuxième année le droit privé option affaire. En juillet 2012, à seulement 20ans je sors de l’université de Nouakchott pas seulement avec une licence en droit privé mais plus mature et déterminé à poursuivre mes objectifs. PicsArt_07-14-09.53.11.jpgVoulant aller en France pour continuer les études , ils me refusent le visa, ce qui me poussera à faire une année blanche où j’ai repris mes entraînements. Cette année blanche je la défini comme  le déclenchement de ce que je suis devenue.Après cette année que j’ai partagé entre les travaux domestiques, les entraînements, la famille, les amis, le net, mon amour pour l’olympique de Marseille, j’ai obtenu mon premier stage dans une ONG c’était un 19 janvier 2014, pour 6 mois. En août 2014 je suis sélectionnée pour représenter la Mauritanie aux championnats d’Afrique d’athlétisme à Marrakech ( le plus important pour moi c’était d’y participer gagner était facultatif). Une semaine après la compétition au pays je suis victime d’une fracture du genou (4semaines au lit).  Ayant fini mon stage et j’étais promis d’être recruté par l’ONG j’ai pas voulu chercher un autre stage. En Mai 2015 j’obtiens mon premier contrat professionnel en tant point focal, j’intègre la societe civile mauritanienne très jeune. Mon quotidien est d’aider  les personnes démunies que je fais avec amour. En 2015 je représente mon pays aux jeux africains de Brazzaville, une réussite pour moi.

Voila un bréf aperçu de moi de ce que je suis de ce que je fais et de mon vécu, mes prochains, articles porteront sur mon combat quotidien, à savoir etre la voix des sans voix, vulgariser la souffrance  de ces gens qui en ont pas les moyens de le faire, je partagerais aussi toutes les experiences que j’aurais à vivre. En ce qui concerne ma personne j’ai déjà dit l’essentiel (joviale-sociable-unique). Devenir parmi les jeunes femmes les plus influentes d’Afrique voila ce que je veux devenir. Et surtout participer au développement de mon très chers continent.

To be continued……